Compagnie Théâtres de l’Entre-Deux

Philippe Mangenot, metteur en scène et comédien

Comédien, metteur en scène, pédagogue, Philippe Mangenot crée la compagnie Théâtres de l’Entre-deux en 2006. Au cours des douze années passées au sein du Théâtre des Ateliers à Lyon, il s’est forgé la conviction que la création théâtrale ne trouve sa finalité que si un travail d’éducation artistique, de sensibilisation et de renouvellement des publics est mené conjointement.
En parallèle à son travail de mise en scène, il multiplie donc les ateliers de pratique artistique et crée des « petites formes théâtrales tout-terrain » qui sillonnent la région Rhône-Alpes depuis dix ans.
Passionné par un théâtre « en train de se faire » et qui ne cesse de se questionner, son travail se nourrit de l’ensemble des « à-côtés » du texte : traductions diverses, contexte d’écriture, biographie, correspondance…
Dans Hamlet 60, accueilli au théâtre en 2015, comme dans Regardez la neige qui tombe… ou Duo Juan accueillis en 2019, la mise en scène repose sur l’énergie des acteurs et donne à voir un théâtre joyeux et enthousiaste.

Plus d’infos sur le site de la compagnie.

En 2019-2020

Après l’accueil de Regardez la neige qui tombe... (huit représentations dont six en décentralisation dans des lycées) et Duo Juan (quatre représentations dont deux scolaires) en 2018-2019, deux rendez-vous sont proposés au public cette saison, autour de deux textes d’une jeune autrice talentueuse, Gwendoline Soublin :

  • Pig Boy 1986-2358, qui sera créé au Théâtre du Parc les jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2019
  • une soirée festive le mardi 14 janvier 2020, regroupant une forme légère, On dit que Josepha, et un cabaret musical et théâtral avec l’ensemble des artistes de la compagnie.

Sur le territoire

  • Philippe Mangenot interviendra auprès de l’ensemble des classes qui viendront découvrir l’un ou l’autre des spectacles ; il mènera également des projets de plusieurs heures d’atelier avec certaines classes partenaires.
  • Deux journées en décentralisation sont prévues pour On dit que Josepha : les collèges et lycées qui en feront la demande pourront accueillir le spectacle dans leurs murs, sans coût supplémentaire.