Compagnie Ballet21, compagnon de saison

Entretien avec Manon Contrino et Toufik Maadi


1°/Qui se cache derrière la compagnie Ballet21 ?

Nous avons créé la compagnie Ballet21 en 2016. Pour réaliser nos créations, la compagnie mobilise toute une équipe : Lucas Descombes, compositeur, Bruce Verdy, créateur lumière ainsi qu’une dizaine de danseurs, principalement issus du hip-hop et de la danse contemporaine. Basée à Saint-Étienne, la compagnie Ballet21développe
une partie de ses projets au pôle chorégraphique "La limonaderie". Ce lieu accueille également des compagnies en résidence et une école de danse. Dans un esprit de partage et d’échange, les professionnels et élèves se retrouvent ainsi amenés à vivre des temps communs. Notre objectif est de favoriser la rencontre avec les différents publics.

2°/ Pouvez-vous nous dévoiler quelques mots sur le projet en création qui fera
l’objet d’une résidence ?

Relative World est un projet tournant autour de la fuite d’une réalité déshumanisée par une hyper-connexion et surinformation. C’est une course effrénée contre le temps, fuyant toute cette sur-communication, vers l’espoir d’un monde meilleur. Fragilisés par le manque de repères, les personnages n’ont pas d’autre choix que de mobiliser
leurs ressources internes pour lutter et reconstruire les leurs.

3°/ Est-ce que nous aurons l’occasion de voir la compagnie Ballet21
jouer au Théâtre du Parc ?

Nous jouerons le 21 janvier 2022 le spectacle La Cinquième Colonne. Ce projet prévu pour l’année passée ne voit finalement le jour que cette saison, il s’agit donc d’une création que nous avons pu peaufiner jusqu’en 2021. Comme son titre l’indique, en référence à l’expression utilisée durant la guerre civile d’Espagne, le spectacle s’articule autour d’une lutte pour une humanité où la notion de liberté est remise en cause par un espace contraint.

Partagez :