Amélie-les-Crayons chante avec les Doigts (de l’Homme)

Vendredi 15 janvier à 20h

Chanson française, Jazz
Durée : 1h15 ‒ Tout public


Co-accueil avec le festival Poly’Sons, organisé par


Quand les chemins d’artistes talentueux se croisent, ils ouvrent des possibles poétiques et musicaux qui enrichissent leur univers et font danser le public…

En 2017, Amélie-les-Crayons fait appel à Olivier Kikteff, guitariste et fondateur des Doigts de l’homme, pour intervenir sur le morceau Le bal des vivants. De cette rencontre à la fois improbable et évidente est née l’envie d’une collaboration plus étroite et d’un pari fou : celui de revisiter les chansons d’Amélie avec la patte musicale du groupe.
Musiciens sans œillères ouverts à tous les courants, les Doigts de l’homme ont bâti en 15 ans de carrière un univers sonore où l’influence manouche est nourrie de swing et de légèreté. Amélie-les-Crayons quant à elle, fait partie de ses chanteuses dont l’écoute nous rend heureux tant ses chansons, portées par sa voix claire et limpide, sont empreintes de fantaisie, de poésie et d’originalité… Ensemble, ils ont en commun le goût de la scène et de la rencontre avec le public, et leur volonté de transmettre le feu de la vie… Cela laisse présager d’un spectacle joyeux à l’enthousiasme communicatif, qui devrait réjouir le public du Théâtre du Parc et des Poly’sons, accueilli pour l’occasion.

www.amelielescrayonschanteaveclesdoigts.com

1e partie : Alkabaya
Trio de musique festive établi depuis 2009 à Saint-Étienne, Alkabaya a construit son identité sur la scène locale : des textes en français qui parlent du quotidien et de la vie de chacun, sur des musiques festives aux esthétiques variées. Difficile de résister à l’envie de danser !

Amélie-les-crayons chante avec les Doigts (de l’Homme)  : Avec : Amélie-les-Crayons : chant ǀ Olivier Kikteff, Benoit Convert, Yannick Alcocer : guitare ǀ Tanguy Blum : Contrebasse ǀ Nazim Aliouche : percussions ǀ Son : Nicolas Matagrin ǀ Lumières : Mathieu Riffard
Production : Lamastrock et Neomme ǀ Soutien : Le Train-Théâtre, La Cordonnerie, Région Auvergne-Rhône-Alpes, CNM, Spedidam, Adami
Crédit photos : Suzie Guillermic

Partagez :