AU PONT DE POPE LICK

Compagnie Ariadne

Vendredi 17 janvier à 20h

Théâtre - à partir de 13 ans - durée : 1h20

Pace traîne ses 17 ans sur le pont de Pope Lick, elle ère et cherche à défier la mort. Elle provoque le jeune Dalton, 15 ans, à un jeu dangereux : traverser les voies de chemin de fer avant que la locomotive à vapeur n’ait eu le temps de passer d’un bout à l’autre du pont. Le jeune homme espère que sa témérité sera récompensée d’un baiser, mais le jeu tourne mal…
Dans une Amérique profonde saisie par la crise de 1929, Naomi Wallace raconte une histoire d’amour, une vraie, une de celles où les mots et les gestes sont maladroits, une de celles qui se terminent mal, mais où chacun a joué son va-tout, personne n’a triché. Avec violence et sensualité, elle fait s’entrechoquer la mort et l’amour, le passé et le présent, la réalité et la fiction.
Anne Courel, metteur en scène et directrice du Théâtre Théo Argence à Saint Priest, fait évoluer ses comédiens au cœur d’univers visuels et sonores, confrontant le texte percutant et poétique de Naomi Wallace aux souvenirs que nous ont laissés le cinéma et la photo des années Trente, pour mieux en dire l’actualité.
Depuis 20 ans, la compagnie Ariadne propose un théâtre qui interroge le monde d’aujourd’hui avec un langage singulier ; à travers l’histoire de Pace, saisie par la violence du contexte économique, elle parle au présent de la place des jeunes adultes dans ce début de XXIe siècle, sans perdre de vue qu’au premier plan se trouvent toujours des individus, leurs peurs, leurs amours, leurs détresses, leurs envies de rire, de crier, de s’aimer.

Texte : Naomi Wallace - Traduction : Dominique Hollier - Mise en scène : Anne Courel assistée de Sabryna Pierre - Scénographie : Stéphanie Mathieu - Direction technique : Jean-Pierre Naudet - Régie son : en cours - Lumières : Hubert Arnaud - Création son : Patrick Najean - Vidéo : Pierre Grange, Guillaume Marmin, Remi Devouassoud - Costumes : Cara Marsol, Ben Assayag - Avec : Mathieu Besnier, Claire Cathy, Stéphane Naigeon, Thierry Mennessier, Jeanne Vimal, distribution en cours
Création le 7 novembre 2013 au Théâtre Théo Argence à Saint Priest (69)
Coproduction Théâtre Théo Argence à Saint Priest, Le Granit - Scène Nationale de Belfort, le Grand Angle à Voiron. Partenariat avec le Théâtre l’Éphémère au Mans, La Ferme de Bel Ebat à Gyancourt, le Théâtre de l’Atrium à Tassin-la-Demi-Lune, l’Amphithéâtre du Pont de Claix, la Maison des Arts de Thonon-Evian, le Théâtre de Privas, le Théâtre de Vienne. La Compagnie Ariadne est en convention triennale avec la DRAC Rhône-Alpes et la Région Rhône-Alpes. Elle est subventionnée par le CG de l’Isère.
Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes - APSV Réseau des Villes.
Visuel : Jérôme Granjon - Pupik
Texte publié aux Éditions Théâtrales, sélectionné par l’Éducation Nationale pour la liste « lectures pour les collégiens » en 2013.

Rendez-vous dans le hall avec le crieur
vendredi 17 janvier avant le spectacle !